Casablanca a enfin son institut des hautes études paramédicales du Sud ! Rassurez-vous, l’établissement de Marrakech n’a pas fermé ses portes, mais c’est un nouvel IHEPS qui vient de voir le jour dans la métropole. Il accueillera ses premiers étudiants en septembre prochain, comme l’a annoncé Dr Nisrine Souny Slitine, DG de l’Institut.

Dix ans après son implantation à Marrakech, l’Institut des hautes études paramédicales du Sud (IHEPS) prend ses nouveaux quartiers à Casablanca dans le cadre de sa stratégie de développement qui prévoit également un déploiement dans les villes de Tanger, Fès et Agadir sur les dix prochaines années. L’IHEPS ambitionne ainsi de combler le besoin qui existe en matière de formation paramédicale, notamment en kinésithérapie, orthophonie et nutrition-diététique, avec des diplômes de type Licence (bac+3) et Master (Bac+5) reconnus par l’État.
À côté de ces trois filières, l’Institut travaille sur le développement d’autres offres de formation innovantes en orthoptie, ergothérapie, psychomotricité, neuroscience, management de qualité et gestion des risques dans les établissements de santé, management du sport…

«Relever le niveau de la formation paramédicale est notre principal challenge», a déclaré Saïd Chajid, directeur de l’IHEPS. Celui-ci a en effet insisté sur la qualité et l’excellence, les deux mots d’ordre qui guident le travail de l’établissement. À Casablanca comme à Marrakech, l’Institut mise sur son système de formation par alternance qui permet aussi bien l’apprentissage des connaissances théoriques que l’acquisition des compétences pratiques indispensables à l’exercice réussi de la profession. Il mise également sur un programme de formation de qualité dispensé par des enseignants de haut niveau, comme assuré par Saïd Chajid.

En outre, l’IHEPS permet aux étudiants de s’ouvrir à l’international grâce aux partenariats scellés avec des universités européennes, notamment l’Université de médecine de Bordeaux et l’Université VIC Barcelone. Dans l’autre sens, l’Institut accueille les étudiants étrangers et en a déjà formé une centaine dans son établissement de Marrakech, avec un taux d’insertion de 99% dans leurs pays d’origine. Quant aux lauréats marocains, ils sont au nombre de 265 avec un taux d’insertion de 90%. Le nouvel établissement de Casablanca, sis au boulevard Ghandi, est doté d’une capacité d’accueil de 800 étudiants. Il s’étend sur 1.000 m² et comprend des bureaux, des amphis, des salles de cours, de travaux et de conférences, une grande bibliothèque ainsi que des espaces dédiés aux activités parascolaires.

Publication papier :